23 décembre 2006

Le Pôle Média, une réalisation majeure d’Euroméditerranée

Les origines : une volonté nationale pour un rayonnement sur le bassin méditerranéen

Euroméditerranée est une opération d’intérêt national, sa mission est de réaménager un périmètre de 310 m²au centre ville afin de favoriser l’implantation d’entreprises, la création d’emplois, le développement culturel et social. Marseille deviendra ainsi une métropole incontournable au sein de la "zone de prospérité partagée" décidée dans le cadre du processus de Barcelone par l'Union Européenne.

Dans le cadre de cette réhabilitation, les anciennes manufactures de tabac, abandonnées en 1990 par la Seita, ont été reconverties en pôle culturel et économique. Les 120 000m² de la friche de la Belle de Mai sont dédiés à la création et au multimédia. Trois pôles ont ainsi vu le jour :

- Le Pôle Auteurs : création contemporaine et de spectacles vivants

- Le Pôle Patrimoine : conservation et restauration des oeuvres

- Le Pôle Média : accueil des entreprises des filières audiovisuelles et multimédia

Propriété de la ville de Marseille, le Pôle Média est financé par l’Etat, l’Etablissement Public d’Aménagement (EPA) d’Euroméditerranée et les collectivités. Ces dernières participent à l’ensemble des décisions, aux stratégies et orientations du Pôle de la Belle de Mai.

Selon M. Royer, chef de projet Prospection et Promotion, le Pôle Média de la Belle de Mai, situé en plein cœur de Marseille, « répond à la volonté d’accompagner les filières multimédia et audiovisuelles, déjà fortement actives en PACA mais qui n’avaient pas de lieux de convergence qui puissent leur permettre de se structurer ». Le Pôle Média joue un rôle démultiplicateur pour la réalisation de projets innovants grâce à la mise en commun des compétences.

Des équipements, des services, des animations

image_pole_media_4Le bâtiment offre des bureaux aménagés et trois plateaux de cinéma, parmi les plus hauts d’Europe avec  17 mètres de hauteur sous plafond. Le plus grand dispose d’une surface de 1000m²… Il rassemble également les services associés au tournage, à la production et la diffusion et aux prestations techniques (espace montage et démontage des décors, habillage, maquillage…).

La mission de Jean-François Royer consiste à prospecter pour attirer les nouvelles entreprises mais également «de soutenir les acteurs de la filière, association de productions et créer des évènements pour faire rayonner le Pôle Média » comme l’organisation de la compétition International Mobile Gaming Awards, dédiée aux jeux vidéos sur supports mobiles « Nous faisons la promotion de ce lieu en faisant venir des acteurs majeurs du secteur, en communicant sur la spécificité du pôle et la volonté publique de la région. »

Le Pôle Média séduit les entreprises parisiennes (situé à 3h de Paris en TGV), puis les jeunes entrepreneurs convaincus par les prix des loyers inférieurs à ceux du marché, à 115 €/ m² (ceux de la Joliette, sont à 200 € le m²) et l’accompagnement disponible (pépinière, Incubateur, associations de professionnels).


Inauguré en juin 2004, le taux d’occupation de la surface totale s’élève aujourd’hui à 62% soit plus de 40 entreprises pour environ 300 emplois.
Les efforts de promotion et les synergies mises en place ont permis d’attirer les entreprises parisiennes et étrangères à Marseille avec des leaders comme France 3, Euro RSCG et des entreprises innovantes comme Cityvox, Vox Inzebox… Le Pôle Média de la Belle de Mai est, pour M. Royer, une belle réussite.

(Pour en savoir plus : .euromediterranee.fr)

Posté par Sonia S à 21:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Le Pôle Média, une réalisation majeure d’Euroméditerranée

Nouveau commentaire